comment sentir bon entre les jambes

En tant que femmes, il est possible que nous soyons incommodées par les odeurs fortes de l’intimité. Les odeurs désagréables sont généralement causées par un déséquilibre temporaire de la flore vaginale, qui peut être facilement corrigé grâce à ces 100 méthodes 100% naturelles.

Mauvaise odeur vaginale. 5 gestes naturels

1. Nettoyer en douceur

En fait, les fortes odeurs vaginales ne sont pas du tout liées à un manque d’hygiène. Au contraire, un usage excessif de l’hygiène ou un lavage fréquent avec des produits trop agressifs ou inadaptés peuvent altérer la santé délicate de votre microbiote vaginal. Ils peuvent également augmenter le risque de développer des infections vaginales qui peuvent être à l’origine de mauvaises odeurs !

Veillez à sécher votre zone après l’avoir lavée avec une serviette propre spécialement conçue à cet effet. Vous pouvez le faire en appliquant délicatement un produit à base de produits pour la vulve.

À LIRE ÉGALEMENT:  Embolie pulmonaire, combien de temps dure une hospitalisation

2. Portez des sous-vêtements en fibres naturelles

S’habiller avec des vêtements trop serrés ou porter des sous-vêtements synthétiques peut augmenter les odeurs désagréables dans les zones intimes car ils favorisent la transpiration et la macération à ce stade. Choisissez des jupes et des pantalons amples et des sous-vêtements en matériaux naturels comme le coton ou les fibres douces d’eucalyptus pour permettre aux zones intimes de respirer et réduire le risque de macération.

3. Combattre la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale est l’une des causes qui altèrent l’équilibre du microbiote vaginal. Elle peut également être à l’origine de l’apparition ou de la persistance d’odeurs intimes désagréables.

Commencez par les capsules d’huile d’onagre, de bourrache, d’argousier et d’onagre. Elles sont riches en acides gras essentiels de type oméga-6 Ces huiles contribuent à la régénération des muqueuses ainsi que de la peau, et sont souvent suffisantes pour lutter contre la sécheresse intime. Elles doivent être prises par voie orale, comme entre 2 et 3 mois de cure.Lorsque vous avez vos règles, veillez à laver votre protection hygiénique et vos tampons au moins toutes les quatre heures ou utilisez une culotte menstruelle !

4. Assurez-vous de vous nettoyer de la bonne manière

Nettoyez toujours les deux côtés. Pourquoi est-ce important ? Parce que cela signifie que les bactéries présentes dans l’anus n’atteignent pas la vulve.

5. Utilisez du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude peut aider à maintenir les niveaux de pH dans votre corps, ce qui aide à éliminer l’odeur désagréable dans votre région vaginale. Une fois que vous aurez géré et maintenu un niveau de pH approprié, les odeurs vaginales commenceront à diminuer.

À LIRE ÉGALEMENT:  Numéro des dents

Comment combattre les odeurs vaginales avec 5 solutions naturelles utiles

1. Le vinaigre de cidre contre les odeurs vaginales

Le vinaigre est un antibactérien naturel qui peut tuer les champignons et les bactéries. Il est recommandé de l’utiliser en petites quantités, car des quantités excessives peuvent provoquer des irritations. Cependant, d’après les rapports obtenus sur le terrain, il pourrait aider à réguler les changements de pH vaginal.

2. L’huile essentielle d’arbre à thé

En raison de ses propriétés antibactériennes et de ses qualités antiseptiques, l’huile d’arbre à thé combat l’odeur désagréable qui provient des infections vaginales. Elle contribue également à réduire l’inflammation.

3. La vitamine C limite les mauvaise odeur du vagin

La vitamine C appliquée a la capacité d’augmenter l’acidité du vagin, ce qui pourrait inhiber la croissance des bactéries associées à la vaginose bactérienne. Cela en fait une excellente option pour celles qui ont une mauvaise odeur vaginale.
Augmentez votre consommation d’agrumes afin de ne pas sentir le bas-ventre !

4. Infusion de fenugrec

Le fenugrec aide à réduire l’odeur d’une mauvaise région vaginale. La raison ? Selon la publication Molecular Nutrition & Food Research décrit, cette plante possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, ainsi qu’antifongiques qui peuvent aider à stopper le développement de micro-organismes infectieux.

5. Infusion de neem

Cette herbe, également connue sous le nom de neem, possède de puissantes propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques qui ciblent les champignons à l’origine des infections vaginales. Certains ont suggéré qu’elle pouvait réduire les mauvaises odeurs.

7. Manger des yaourts pour sentir bon entre les jambes

Notre monde intime est inondé de bactéries bénéfiques, qui contribuent à maintenir l’équilibre de la flore vaginale. Pour les soigner, on les aide à se développer en leur apportant des probiotiques dans les yaourts, ou sous forme de compléments… d’une pierre deux coups, puisque ces bactéries bénéfiques profitent aussi au tube digestif.

À LIRE ÉGALEMENT:  Feuille de séné - Utilisation

8. Manger plus sainement pour lutter contre les odeurs intimes

Attention, il y a une révélation choquante : les vagins contiennent des levures, des micro-organismes vivants. Le problème ? Lorsque les levures se multiplient, elles provoquent des infections. Si vous ressentez une forte odeur, évitez les aliments qui augmentent la quantité de levures présentes dans votre corps comme la bière, le sucre du pain ou les champignons. En revanche, augmentez votre consommation d’ail et de chlorophylle.

9. Buvez du lait additionné de curcuma

Une cuillère à café de poudre de curcuma mélangée au lait dans un verre peut faire des merveilles pour l’odeur vaginale. Essayez-le.

Comment sentir bon entre les jambes

En conclusion, mettre en place des gestes simples et efficaces tel que mentionnés dans la première partie de cet article, et adapter votre alimentation en fonction des remèdes de grand-mère vous aidera à limiter les mauvaises odeurs au niveau des parties intimes.

Si les mauvaises odeurs sont plus prononcées qu’habituellement, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

>